Le trucage de matchs est proéminent dans les matchs de football amicaux en raison de l’absence de réglementation.

Plus de 250 matchs de football amicaux impliquant des clubs européens ont montré des signes d’activité suspecte au cours de la période 2016-2020, selon une nouvelle recherche.

Les conclusions sont issues d’une étude de trois ans financée par le programme Erasmus+ de la Commission européenne et dirigée par la Fondation de recherche de l’Université de Nicosie. Elle affirme qu’en raison d’un manque de réglementation, les matchs truqués occupent une place importante dans les matchs de football amicaux.

L’enquête a été menée auprès de 700 joueurs à Chypre, en Grèce et à Malte, et a révélé que 26,5 % des joueurs avaient participé à un match amical qu’ils soupçonnaient d’avoir été manipulé. Au total, 26,3 % des démarches visant à truquer un match ont été effectuées par des officiels de club, et 15 % par d’autres joueurs.

Les officiels de club ont été les instigateurs de 19 % des démarches visant à manipuler des matches et les principaux bénéficiaires de 26,3 % d’entre elles. (Source: https://www.casino24.org)

L’étude a révélé que les fédérations nationales et internationales de football ont mis du temps à établir la responsabilité de ces matches, en particulier lorsque des clubs de différents pays jouent dans un pays tiers.

Cette absence de réglementation, ainsi que la disponibilité de ces matchs sur les marchés mondiaux des paris, avec des opérateurs de paris peu ou pas réglementés, exposent ces matchs à un risque accru de trucage potentiel. Les opérateurs de paris peu ou pas réglementés signalent rarement les signes d’activité suspecte, ce qui est souvent une exigence de licence pour les opérateurs réglementés.

“La combinaison d’un manque de réglementation, de surveillance et d’information rend ces matchs plus faciles à manipuler que les matchs compétitifs”, a déclaré le chercheur principal, le professeur Nicos Kartakoullis, président du Conseil de l’Université de Nicosie.

“Cette recherche montre qu’en termes de gouvernance, les matchs amicaux doivent être considérés comme des matchs compétitifs.

“Les données de 4 000 matches amicaux étant proposées aux paris dans le monde entier chaque année, il est également essentiel que les sociétés de paris qui reçoivent ces données opèrent dans des juridictions bien réglementées et signalent les paris suspects afin de protéger l’intégrité de ces événements.”